PORTRAIT Ludovic Daems : Les pieds sur terre et la main verte

 

Dès ses 16 ans, Ludovic a trouvé le métier qui le fait vibrer encore aujourd’hui. Son attrait pour la nature et le talent de ses mains vertes l’ont poussé à se lancer comme entrepreneur jardinier.

Depuis 8 mois en phase de test chez JobYourself, il a semé les graines de son projet. Bien dans ses bottes et les pieds sur terre, Le jardin de Ludo porte ses fruits au rythme des saisons qui avancent.

 

Comme il aime à le dire : « Chaque jardin dans lequel je rentre, j’y travaille comme si c’était le mien !». Soyez assuré que Ludovic fera de votre espace vert un réel petit coin de paradis ! Profitez du début du printemps pour retravailler votre jardin, lieu parfait pour vous évader en cette période de confinement.

 

Consultez sa fiche d'entrepreneur

 

Dessin par @rafikidessine chargé de communication

Quel est votre projet ?

 

Le jardin de Ludo ! 

Je suis créateur et entrepreneur de jardins. Mon but est d’apporter un peu de gaieté dans les espaces verts privés ou publics.

« Chaque jardin dans lequel je rentre, j’y travaille comme si c’était le mien. »

 

 

Plantations, créations, clôtures, terrasses, haies, créations de potagers sont autant de tâches que j’affectionne et que je peux mettre en place dans vos jardins.

Mon objectif est de transformer votre espace vert en réel coin de paradis ! Je suis parti du constat qu’investir dans son jardin et en profiter comme d’un moment de liberté et de détente présente une belle alternative pour les personnes qui n’ont pas les moyens de partir en vacances. . Avoir un jardin selon ses envies ! En y travaillant selon les besoins des clients, je participe à leur bien-être et ça me motive énormément.

 

La création de jardin ?

En fonction des goûts des clients et de leur budget, je leur propose certaines solutions, matériaux et techniques pour créer le jardin de leur rêve.

Je réalise aussi de plus gros chantiers de travaux publics. A titre d’exemples, “Le jardin de Ludo” a créé les terrains verts du Merlo à Stalle et aussi la création de l’espace  de maraîchage à Anderlecht, le long de la promenade verte.

 

 

Votre parcours professionnel avant JobYourself ?

À mes 16 ans, je suis entré en apprentissage en mécanique avec un patron qui m’a malheureusement déçu du métier… J’ai alors eu la chance d’être contacté par un ami dans le secteur du jardinage qui avait besoin d’un coup de main. Ça a été la révélation : j’ai découvert la passion et la profession que je voulais exercer.

 

J’ai ensuite travaillé à l’APAM, une entreprise de travail adapté, comme chef d’équipe encadreur de personnes handicapées, pour leur apprendre le métier d’entrepreneur en jardinage. Puis pour un entrepreneur paysagiste mais la voie de l’indépendance commençait à germer dans mon esprit.

 

 

 

Comment avez-vous lancé votre projet ?

Je souhaitais devenir indépendant mais j’avais peur de passer le cap à cause des risques financiers…

C’est grâce à Manon Nortel,une entrepreneuse aussi accompagnée par JobYourself que j’ai eu  la force et le courage de me lancer. Elle m’a réellement mis en confiance et m’a vanté l’intérêt de tester son projet chez JobYourself.

J’adore tellement mon métier que je prends plein de photos que je partage autour de moi. Manon m’a dit : « vas-y lance-toi ! si tu arrives à créer des jardins en travaillant pour d’autres, pourquoi ne pas le faire pour toi, de manière indépendante ? Tu as du talent dans les mains !»

Ça m’a boosté !

 

Votre accompagnement chez JobYourself ?

J’ai fait 2-3 semaines de préparation en collectif. Mon coach Filip m’a poussé à me faire entrer très vite en phase de test d’activité car il estimait que j’étais prêt, que mon projet tenait la route et j’avais déjà des plusieurs clients.

 

Expliquez-nous le test chez JobYourself

J’ai commencé en septembre 2019. J’essaye vraiment de me débrouiller un maximum par moi-même. Je suis assez indépendant pour développer mon métier. Au niveau devis, je m’en sors hyper bien grâce à mes expériences professionnelles. Quand je suis coincé et que j’ai vraiment besoin d’être orienté, je me tourne alors vers mon coach, Filip, qui me soutient bien.

 

 

L’oeil du coach : Filip Monbaliu

Ludovic est un vrai “selfmade man” qui a beaucoup de bon sens, qualité entrepreneuriale indéniable. Il détient un pouvoir calme et silencieux, basé sur la connaissance profonde de son métier et une parfaite confiance en soi. Il travaille dur et fait ce qu’il promet. Il est simple et respectueux, un bon entrepreneur et une perle en tant que personne.

 

 

Un projet à venir ?

J’ai déjà un site web réalisé par des étudiants de Bruxelles sur le très bon conseil de mon coachde déléguer cela.De mon côté, j’ai créé ma page Facebook qui marche super : c’est ma meilleure vitrine et ma porte d’entrée pour ma clientèle.

Honnêtement, ça marche du tonnerre : grâce au bouche-à-oreille des amis d’amis, je reçois plein de demandes ! Du coup, mon gros projet du moment est de répondre à cette trentaine de demandes de devis reçue. Je ne partirai pas en vacances cette année et je travaillerai cet été.

 

 

Des incidences suite au COVID19 sur votre projet ?

Heureusement non ! Avec le printemps qui est là et malgré le confinement, j’ai plein de demandes, donc c’est une aubaine pour moi.

 

 

 

Un conseil pour se lancer ?

Il ne faut pas avoir peur !

S’ils se sentent capables, l’accompagnement chez JobYourself est carré. L’offre de formations pour compléter le projet est top et le soutien fonctionne bien.
Il faut croire en soi et se lancer ! Pour moi, il m’a suffi d’y croire

 

« Que tu réussisses ou que tu te plantes au moins tu auras essayé ! C’est ça le plus important ».

 

 

JobYourself en 1 mot ?

Incroyable ! (rire)

C’est une très belle opportunité offerte aux gens qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat.

 

 

Pour vous, être entrepreneur, c’est… ?

Être autodidacte, pouvoir gérer tout à sa manière et ne plus dépendre de personne !

Se gérer soi-même savoir que je commence à 9h car je vais mettre autant de temps pour une tâche. Je gère mieux mon planning puisque c’est mieux pour moi !
Vis-à-vis des enfants et de la vie de famille, je peux participer plus et être présent selon l’agenda que j’ai moi-même décidé, c’est donc une situation idéale.

 

 

Y a-t-il quelqu’un qui vous inspire ?

Ce n’est pas quelqu’un mais quelque chose dans mon cas : la nature ! Elle m’attire et elle m’inspire.
J’ai un grand cœur, j’aime donner et faire plaisir. Si je peux donner cela à travers un métier que j’aime, c’est encore mieux !

 

 

Le plus agréable dans votre métier ?

Voir une création de jardin prendre forme et admirer le résultat final ! Pour le moment, mes clients sont ravis de mon travail, je n’ai jamais eu de plaintes. J’essaye toujours de me décarcasser pour eux et ils le ressentent je pense !